Vous êtes ici: Accueil > Concours Stars & Métiers > Lauréats 2010

Lauréats 2010

La finale de la 4ème édition du concours de l’innovation artisanale « Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010 », s’est déroulée le 15 janvier 2010 à la Chambre régionale de métiers et de l’artisanat.

Parmi 27 candidatures et 16 chefs d’entreprise artisanale finalistes, le Jury a sélectionné 7 lauréats et 2 Mentions « création – reprise » d’entreprise.

Les jurés ont également désigné une entreprise « Coup de cœur du jury » en vue de souligner la passion du dirigeant pour son métier.

Le 4ème Concours de l’innovation artisanale en Languedoc-Roussillon a donc remis 10 prix au cours de la Journée de l’innovation artisanale du jeudi 3 juin 2010 à l’Ecole des Mines d’Alès.

-------------------------------------------------------------

Les 10 Stars des Métiers 2010

de l'artisanat en Languedoc-Roussillon

-------------------------------------------------------------

Catégorie "Innovation technologique"

Mise en œuvre de nouveaux produits ou procédés technologiques de production ou de fabrication

  • FERTIN ACOUSTIC – à Sigean (11)

Activité : Fabrication de haut-parleurs

L’entreprise artisanale FERTIN ACOUSTIC, créée en 2002, est dirigée par M. Jean-Marie SEMBLAT. Elle remporte le concours de l’innovation artisanale "Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010" dans la catégorie "Innovation technologique" pour son dispositif de suspension des membranes des hauts parleurs FERTIN permettant une amélioration de leur qualité sonore.

Il faut s’être assis une fois au centre du show room d’écoute de l’atelier sous-terrain de l’entreprise Fertin de Sigean, pour comprendre que l’on n’avait jamais à ce jour vraiment écouté Bach ou Vivaldi. Un atelier entièrement dédié au haut-parleur haut de gamme et qui fourmille d’outils d’usinage et de pièces de papier et carbone prêtes à intégrer le futur système audio en préparation. Jean-Marie Semblat est la définition même de l’artisan passionné et qualifié. Diplômé de l’institut chimie physique de Lyon, informaticien, il a gardé de son ancien parcours professionnel des relations dans le monde scientifique qui lui permettent de tester ses créations dans des laboratoires spécialisés. Mélomane depuis l’âge de 12 ans, collectionneur de système audio, il rachète Fertin Acoustique en 2002 et s’attelle depuis à faire évoluer le « mécanisme » du haut-parleur, dont le principe n’a pas fondamentalement évolué depuis les origines. Son ennemie irréductible ? Le poids, et donc la suspension en caoutchouc, dite « le pneu » par les initiés. C’est elle qui maintient parfaitement centré le cône en papier, transformant les impulsions électromagnétiques de la bobine en onde sonore. Elle existe depuis la création du haut-parleur, car elle en est une pièce indispensable, mais en limite effroyablement les capacités. Pour y pallier, la société Fertin a sorti le premier système de haut-parleur, à large bande, appelé Modèle 7, sans suspension, réalisant ainsi les premiers transducteurs réellement performants. La chance (ou le hasard), ayant provoqué le rapprochement entre Fertin-Acoustic et le Suisse Da Vinci Audio Labs Gmbh, fabricant lui aussi de matériel hors du commun, le système de reproduction obtenu très récemment est exceptionnel, et à l’écoute très loin devant les leaders, comme Tidal, Magico, Burmester, Kharma... Un tel talent technique et créatif mérite de s’exporter. Présent au salon référence CES 2009 de Las Vegas, Jean-Marie Semblat a pu s’apercevoir que ses produits avaient du potentiel à l’international. Munich 2010 l’a confirmé. Reste donc à développer la commercialisation de ces haut-parleurs à haute technologie pour continuer l’aventure sur une bonne note.

Contact : M. Jean-Marie SEMBLAT

FERTIN ACOUSTIC

24 rue de cap de roc – 11 130 SIGEAN

Tél. : 06 12 75 43 62 - @ : fertin.acoustic@gmail.com

www.fertin-acoustic.com

  • INTEGRASOL – à Carcassonne (11)

Activité : Fabrication industrielle de structures pour la pose de panneaux photovoltaïques intégrées au bâtiment

L’entreprise artisanale INTEGRASOL, créée en 2008, est composée de 11 personnes en 2009. Dirigée par M. José DELPEYROU, elle remporte le concours de l’innovation artisanale "Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010" dans la catégorie "Innovation technologique" pour son dispositif de fixation de panneaux photovoltaïques : le "BACSUN".

Integrasol est un exemple de bonne alliance entre savoir-faire artisanal et technique industrielle. En effet quand José Delpeyrou, jeune électricien audois, devient en 2006 installateur photovoltaïque, il constate au quotidien dans sa société que les modules de pose sont mal adaptés au bâti et que ses ouvriers rencontrent des difficultés à installer ces structures acier non normalisées. Il s’associe alors à Patrice Canet, dessinateur industriel ayant une bonne connaissance des normes DTU (Document technique unifié), pour concevoir un bac acier parfaitement adaptable à tous les modules de générateurs photovoltaïques. Ainsi est né le BACSUN, matériel du secteur certifiée par le CSTB (Centre scientifique et technique du bâtiment). Il s’adapte à tous les types de toiture et assure une étanchéité parfaite en garantissant une intégration totale conformément aux textes en vigueur. Avec le soutien du Distributeur IDC, le BACSUN devient vite une référence sur le marché français grâce à sa qualité et sa modularité. Aujourd’hui c’est plus de 8 mégawatt de panneaux photovoltaïques qui fonctionnent en France sur des structures BACSUN. Actifs, José Delpeyrou et Patrice Canet mènent de front deux chantiers périlleux : ils doivent d’abord gérer la croissance de leur société en ouvrant une nouvelle usine et en recrutant de nouveaux collaborateurs. Puis surtout, ils doivent continuer à innover en préparant le successeur du BACSUN : un module innovant qui sortira fin 2010 et épousera parfaitement les normes drastiques imposées par la nouvelle loi sur l’achat de l’électricité.

Contact : M. José DELPEYROU

INTEGRASOL

7, chemin de l'Arboretum Montlegun - 11 000 CARCASSONNE

Tél. : 06 63 05 49 15 - @ : info@integrasol.fr

www.integrasol.fr

Catégorie "Dynamique commerciale"

Orientations de développement, résultats économiques obtenus, pertinence des choix dans la gestion

  • ECO WATT FRANCE – à Saint Jean de Védas (34)

Activité : Installation et entretien de chauffages électriques, pompes à chaleur, chauffe-eau solaires et kits photovoltaïques – Isolation de combles

L’entreprise artisanale ECO WATT FRANCE, composée de 8 personnes en 2009, est dirigée par Christian et Caroline FRANCE. Elle remporte le concours de l’innovation artisanale "Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010" dans la catégorie "Dynamique commerciale" pour l'ensemble des moyens et des efforts mis en œuvre afin de proposer un service individualisé à ses clients ainsi que sa démarche de prospection et de fidélisation de la clientèle.

Rapprocher le métier d’artisan de la logique de marché des entreprises commerciales, telle est la stratégie globale d’innovation de la société Eco Watt France. Quand Caroline et Christian France, issus de formation commerciale, se lancent dans la vente et l’installation de matériels de chauffage, ils n’adoptent pas les recettes des sociétés de service de ce secteur qui fondent leur stratégie sur le mono produit, la sous-traitance et la dynamique commerciale agressive. Conscients que posséder et former leur propre staff technique apporterait un supplément de qualité, ils intègrent rapidement une équipe d’installateurs à leur société. Des techniciens qui se forment d’ailleurs en continu pour qu’Eco Watt France puisse bénéficier de nombreuses labellisations et du partenariat Bleu Ciel d’EDF. Cette relation permanente entre l’équipe technique et la cellule commerciale est la spécificité de l’entreprise. Grâce à une présence sur plus de 10 salons régionaux par an et à une stratégie de veille judicieuse, Eco Watt France anticipe les tendances d’un secteur en perpétuelle évolution. Après avoir démarrée l’activité autour du radiateur électrique à chaleur douce, la climatisation réversible, l’énergie photovoltaïque, le chauffe-eau solaire et la pompe à chaleur sont venus garnir les références de l’entreprise année après année. Un bouquet de prestations qui permet de répondre à tous les besoins spécifiques du client. Mais recruter 150 nouveaux clients par an dans l’unique secteur de la rénovation résidentielle nécessite bien sur une force de vente élaborée, que le parcours commercial antérieur de Mr et Mme France permet d’anticiper : site Internet vitrine, publipostage et présence sur les marchés locaux sont quelques-uns des outils utilisés pour développer le chiffre d’affaires de la société malgré la crise. Une belle réussite qui montre qu’artisanat et marketing ne sont pas antinomiques.

Contact : Christian et Caroline FRANCE

ECO WATT FRANCE

30 route de Béziers – 34 430 SAIN JEAN DE VEDAS

Tél. : 04 67 22 34 45 - @ : contact@ecowattfrance.net

www.ecowattfrance.net

  • REPAR’STORES – à Frontignan (34)

Activité : Réparation et modernisation de volets roulants

La société REPAR’STORES, créée en 2009, est dirigée par Messieurs Roger VAROBIEFF, Guillaume VAROBIEFF et Yoann GUICHARD. Elle remporte le concours de l’innovation artisanale "Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010" dans la catégorie "Dynamique commerciale" pour le développement de leur réseau de franchisés spécialisés dans la réparation et la modernisation de volet roulant, ainsi que pour la mise en œuvre d’un service achat de qualité.

S’attaquer au métier émergent de la réparation de volets roulants et le développer par le biais d’une « franchise sociale », tel est le dessein de la société Repar’Stores. Roger Varobieff possède plus de 20 ans d’expérience dans le domaine du bâtiment sur le Bassin de Thau. Il est en effet à la tête d’Eurostores, une société d’installation de volets roulant faisant référence sur son secteur. De par l’organisation du marché, les installateurs réalisent d’importantes marges sur l’installation du matériel neuf mais négligent la réparation des systèmes défaillants. Les clients se retrouvent alors souvent démunis pour trouver un professionnel lorsque leur matériel devient défectueux. Fort de son savoir faire et partant du constat que le marché de la réparation présente d’importantes perspectives, Roger Varobieff a imaginé un concept pour gérer cette activité à partir de franchisés, chefs d’entreprises autonomes. Pour ce faire, il a mis en place des procédures spécifiques de standardisation : fiches d’interventions, devis, tarifs, gestion administrative, afin de faciliter le diagnostic de l’intervenant. Les premiers retours étant plus que convaincants, M. Varobieff s’est associé a 2 juristes spécialisés en droit de l’immobilier, Yoann Guichard et son fils Guillaume Varobieff, pour développer l’activité au sein d’une nouvelle société, Repar’Stores, la première franchise spécialisée dans la réparation et la modernisation de volets roulants. Les gérants la décrivent eux-mêmes comme une franchise atypique, tant l’accompagnement du franchisé y est important. Les franchisés sont accompagnés à chaque étape juridique, administrative et financière de la création d’entreprise. Repar’Stores propose une formation au métier personnalisée ainsi qu’un accompagnement au démarrage et tout au long de l’activité du franchisé. En effet, la franchise a pour particularité de s’adresser à toute personne disposant d’une habilité manuelle, mais pas forcement issue du secteur du bâtiment, une formation technique, commerciale, juridique et administrative exhaustive étant dispensée aux franchisés avant leur entrée en activité. En outre, avec une cotisation fixe réduite et une communication mutualisée, tout est fait pour accompagner le franchisé et accélérer le développement de son activité. En parallèle a été créée « La boutique du volet », une boutique de pièces détachées et accessoires identifiée sous la forme d’un site Internet. Le franchisé s’y approvisionne, cela en toute transparence tarifaire pour le client. Toutes les compétences nécessaires au développement étant détenues par les associés (techniques, commerciales, administratives et juridiques), la franchise se développe rapidement au rythme d’un nouveau franchisé par mois et atteindra le nombre de quinze unités à la fin de l’année 2010. Les perspectives de développement étant plus qu’encourageantes, les associés ont pour ambition de faire de Repar’stores « la » référence nationale de la réparation et modernisation de volets roulant.

Contacts : M. Roger VAROBIEFF, M. Guillaume VAROBIEFF, M. Yoann GUICHARD

REPAR’STORES

31 avenue Célestin Arnaud – 34 110 FRONTIGNAN

Tél. : 04 99 024 024 – Fax : 04 67 48 06 63

@ : roger.varobieff@reparstores.com - guillaume.varobieff@reparstores.com - yoann.guichard@reparstores.com

www.reparstores.com

Catégorie "Dynamique de gestion des ressources humaines"

Savoir-faire de l’entreprise, formation, transmission du savoir, gestion motivante des salariés

  • CARMELEC – à Perpignan (66)

Activité : Conception et réalisation d’appareils de mesure et de logiciels didactiques

L’entreprise artisanale CARMELEC, composée de 10 personnes en 2009, est dirigée depuis 2008 par M.Robert VALLE. Elle remporte le concours de l’innovation artisanale "Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010" dans la catégorie "Dynamique de gestion des ressources humaines" pour le management durable mis en œuvre, sa volonté forte de développement des compétences et pour les démarches d’intégration, d’implication et de motivation des salariés.

Appliquer le concept de développement durable dans une entreprise artisanale liée au nucléaire, telle est la démarche innovante de Carmelec. Fondée par Daniel TUR en 1977, un ancien ingénieur électronicien chez EDF, l’entreprise a tout d’abord un parcours sinueux. Mr Tur développe des appareils de mesure de capteurs à cordes vibrantes, capteurs que l’on coule dans les barrages pour en mesurer l’évolution. Il conçoit aussi des débitmètres et des contaminamètres qui font références chez EDF. Mais quand la société perd un appel d’offre important en 2005, elle est immédiatement en difficulté. Robert Vallé, rentré lui chez Carmelec en 2004, va donc rapidement affronter cette problématique qui manque d’emporter l’entreprise. Ce gestionnaire posé s’impose rapidement comme le maillon stratégique qui manquait à la structure. Il gère la crise de la restructuration, réorganise la société en embauchant du personnel confirmé et crée un pôle commercial qui va s’atteler à développer les produits de l’entreprise. Aussi, il intègre le Centre des Jeunes Dirigeants de Perpignan à partir de 2008, organisation patronale qui défend l’idée d’un libéralisme responsable en s’appuyant sur le principe de l’économie au service de l’Homme. Ainsi la formation et le développement des compétences des collaborateurs deviennent une priorité de l’entreprise (budget formation égal à 10% de la masse salariale). Les conditions de travail (Contrat de prévention des risques avec la CRAM), la politique de rémunération équitable, un projet d’entreprise porteur de sens et un management de proximité sont les autres piliers de sa politique interne. Carmelec devient une entreprise de référence sociale. Tous ces efforts se retrouvent sur la pérennité de la société dont le chiffre d’affaires est en constante progression malgré la crise. Un modèle pour le secteur.

Contact : M. Robert VALLE

CARMELEC

231 rue James Watt Tecnosud – 66 100 PERPIGNAN

Tél. : 04 68 83 28 26 – Fax : 04 68 83 19 67 - @ : robert.valle@carmelec.fr

www.carmelec.fr

Catégorie "Stratégie globale d’innovation"

Présence de l’innovation dans tous les domaines de l’entreprise (organisationnels, humains, commerciaux...)

  • AMS – à Olonzac (34)

Activité : Menuiserie, Serrurerie, Ferronnerie

L’entreprise artisanale AMS créée en 1978, est composée de 19 personnes en 2009. Dirigée par M. Gérard MARCOUÏRE et son associé M. Michel BLANC, elle remporte le concours de l’innovation artisanale "Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010" dans la catégorie "Stratégie globale d’innovation" pour le développement d’un nouveau produit sur-mesure, l’amélioration continue du service pour répondre aux exigences des clients, et le développement des compétences des employés.

Si le XXe siècle a été celui du béton, le XXIe siècle sera le siècle du verre. Gérard Marcouïre l’a bien compris, lui qui travaille ce matériau noble source de lumière dans ses ouvrages de ferronneries depuis trois décennies. Autodidacte énergique, il rentre adolescent dans la prestigieuse ferronnerie Granier à Sète et devient chef d’équipe à 21 ans. Entrepreneur dans l’âme, il fonde rapidement AMS qui va s’impliquer pendant 30 ans dans des chantiers importants sur la région, nécessitant des ouvrages de fer et d’aluminium. Pour diversifier l’activité, Mr Marcouïre commence à fabriquer des chariots pour la verrerie. Quand Michel BLANC, ingénieur commercial dans l’électronique à l’international revient s’installer à Olonzac, les deux natifs décident de s’associer pour développer cette activité. Ils se rendent compte qu’aucune entreprise en France ne s’est spécialisée dans la fabrication de ces agrées verriers, qui sont chargés de stocker ou de transporter des plaques de verre. Ils montent alors un bureau d’étude et développent une nouvelle gamme où l’innovation technique est centrée sur la sécurité du conducteur, qui peut porter jusqu’à 4 tonnes de verres sur son pupitre. Ils deviennent partenaires de la Fédération Française du Verre (FFTV) et innovent sur de nombreux points : traçabilité des chariots, fabrication de produits spécifiques, marquage couleur des pupitres... Enfin Gérard Marcouïre, déjà très concerné par les valeurs du développement durable, a voulu faire d’AMS une société éco-responsable : sa nouvelle usine en construction sera un modèle écologique du genre (fabrication en ligne, toiture avec 1400 m2 de panneaux photovoltaïques, récupération du fer et de l’eau pour éviter les pollutions…). Une stratégie globale où l’amélioration des conditions de travail de ses ouvriers ne sera pas oubliée et qui fera changer l’image d’un secteur trop souvent mal jugé pour ses nuisances à l’environnement.

Contact : M. Gérard MARCOUÏRE

SARL AMS

Route d'oupia – 34 210 OLONZAC

Tél. : 04 68 91 14 41 – Fax : 04 68 91 12 77 - @ : ams1.olonzac@wanadoo.fr

http://ams.olonzac.free.fr

  • "LE COUVENT" – à Ille sur Têt (66)

Activité : Boulangerie

L’entreprise artisanale "Le Couvent", créée en 2008 dans un couvent du 11ème siècle, est composée de 6 personnes en 2009. Dirigée par M. Henri POCH, elle remporte le concours de l’innovation artisanale "Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010" dans la catégorie "Stratégie globale d’innovation" pour les démarches engagées visant à faire connaître et à améliorer la qualité des produits, et pour le projet de transmission du savoir-faire au travers de formations destinées aux professionnels et aux particuliers.

Troisième génération de boulangers, Henri Poch, paré de son titre de Meilleur Ouvrier de France acquis en 2000 et accompagné d'une épouse spécialisée dans la gestion des ressources humaines, se trouve à la tête d’une boulangerie sur Argelès/Mer. Il aurait pu se contenter de développer son établissement à la réputation établie. C'était mal connaître ce passionné. Lassé par les orientations industrielles du métier et par la direction exigeante d'une grande boulangerie, le couple se lance en 2008 dans un projet ambitieux : reprendre le couvent désaffecté de l'Ile/Têt et y installer une boulangerie traditionnelle où la qualité originelle du produit servirait de saint sacrement. Ce précepte guide la mise en place d'un projet innovant autour de 3 axes forts : 1) Créer une boulangerie d’un nouveau genre qui a pour finalité l'actualisation et l'adaptation des procédés artisanaux traditionnels typiques de la région. 2) Monter un lieu de formation où le maître distille son savoir-faire aux professionnels du secteur dans un laboratoire éloignés des standards de la mécanisation. 3) Installer des chambres d'hôtes dans le couvent où le charme du lieu pourra être apprécié par les clients en complément des plaisirs de bouche. Un triptyque où le couple s'épanouit et où le produit est sacré : si la boulangerie n'ouvre que 3 jours par semaine, c'est qu'en plus de maîtriser l'art de la pâte, Henri Poch laisse le temps à cette dernière de s'épanouir pendant plusieurs jours. Si Rousquilles, Tourteaux à l'anis et Cocas de Grassillous garnissent les étals de vente c'est que les spécialités locales sont mises en avant par ce catalan pur souche. Si des initiations conviviales animent régulièrement le couvent c’est que Mr Poch veut que sa passion du métier de boulanger irrigue la région.

Contact : M. Henri POCH

"Le Couvent"

100 route de Prades – 66 130 ILLE sur TÊT

Tél. : 04 68 84 15 65 - @ : poch.christ@wanadoo.fr

www.boulangeriepoch.com

Mention "Création – reprise" d'entreprise

  • CHEZ CHARLY - à Espéraza (11)

Activité : Boucherie, charcuterie, traiteur

L’entreprise artisanale CHEZ CHARLY, composée de 7 personnes en 2009, est dirigée par Raphaël MORIN. M. Morin remporte la mention spéciale "Création – Reprise" du concours de l’innovation artisanale "Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010" pour son parcours remarquable de reprise d’entreprise, son implication dans la recherche de nouveaux produits d’esprit terroir et la promotion de l’entreprise.

La boucherie Chez Charly c’est le passage de témoin réussi entre père et fils, où la filiation des savoir-faire traditionnels rejoint celle du patrimoine. Charles Morin, le père, arrivé au village d’Espéraza en 1974, monte un établissement en centre ville rapidement réputé pour la qualité de ses produits et la convivialité du lieu. Attentif aux évolutions des consommateurs, l’établissement passe rapidement à la production de conserves pour arriver à vendre pendant les mois creux et développer de nouveaux produits. Ainsi tripes, daubes et autres salaisons assurent la réputation de la maison. Attentif aux conditions de production de ses prestataires, Charles Morin milite pour la coopération et le développement des éleveurs locaux. Ses produits intègrent l’appellation « Produit Cathare », ce qui fait de Chez Charly un passage obligé des touristes gourmets qui sillonnent la région. Charles Morin se charge lui-même de la fabrication et de la commercialisation de ses conserves et va choisir les bêtes directement chez l’éleveur.

Raphaël le fils, commence par donner un coup de main pendant les vacances, puis se prend de passion pour le métier et passe son brevet professionnel. En 2007, pour assurer la continuité familiale de l’activité, le père passe les rênes à son fils Raphaël, et en 2012 il prendra sa retraite en toute sérénité. Car Raphaël a gardé l’exigence du père dans le choix et la fabrication des produits, auquel il apporte sa touche de modernité. Il ajoute ainsi rapidement les compétences du métier de traiteur et travaille sur les mariages, baptêmes, et repas d’associations jusqu’à 200 personnes. Fin 2010, il compte développer les activités d’épicerie fine et créer en association avec l’auberge « côté jardin » de David Trével une gamme de produits (cassoulets, canards confits, daubes…) aux recettes allégées. Une évolution déterminante pour réussir la diversification de l’entreprise, qui épousera ainsi les tendances de consommation du XXIe siècle tout en restant ancrée dans un terroir authentique.

Contact : M. Raphaël MORIN

SARL CHEZ CHARLY

11 rue Victor Hugo – 11 260 ESPERAZA

Tél. : 04 68 74 11 95 – Fax : 04 68 69 29 87 - @ : sarlchezcharly@orange.fr

  • LA MESANGE VERTE - à Bages (66)

Activité : Fabrication de pièges pour chenilles processionnaires

L’entreprise artisanale LA MESANGE VERTE, dirigée par Jocelyne CAMERANI, remporte la mention spéciale "Création – Reprise" du concours de l’innovation artisanale "Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010" pour son parcours remarquable de création d’entreprise. Elle a su qualifier et lancer avec succès sur le marché son produit innovant : l’Eco-piège à chenilles processionnaires du pin.

Le sens de l'observation et l'esprit pratique peuvent être source d’innovation. Quand Jocelyne Camerani, travaillant son jardin, est victime des nuisances de la chenille processionnaire du pin, elle constate que les moyens de lutte contre le parasite sont lourds et heurtent sa sensibilité écologique. Elle étudie les séquences du comportement de l’insecte lors des processions et développe un système écologique, sans insecticide en emprisonnant les chenilles au niveau du tronc. Le procédé est formé d’un simple collier de polypropylène mastiqué sur l’arbre. Lorsque les chenilles partent en migration, à la fin de leur évolution larvaire, elles viennent s’agglutiner dans la collerette. Elles sont dirigées vers un sac relié au collier où elles tisseront un cocon et se nymphoseront. Un mois plus tard, l’utilisateur n’aura plus qu’à décrocher le sac plastique et l’incinérer. Amélioré pendant 2 ans et recommandé par l’INRA d’Avignon, cet Eco-piège est ingénieux : produit simple, mécanique et respectueux de l’écosystème, le pourcentage de réussite de destruction des parasites est élevé (plus de 80%). L’éco-piège est la solution idéale, pour les particuliers comme pour les collectivités qui l’utilisent en complément de solutions de pulvérisations plus lourdes à mener ou qui ont choisi comme Grenoble ou Colomiers de passer en « Zéro phyto ». Ainsi après le Conseil Général des Pyrénées-Orientales qui a testé avec succès l’Eco-piège sur son domaine de Paulilles, de nombreuses villes de France se sont équipées du système, notamment L'Île de Ré, qui a stoppé toute pulvérisation près des zones habitables. L’éco-piège est également utilisé par les autoroutes de France, l’O.N.F et les F.R.E.D.O.N qui en sont prescripteurs. L’éco-piège est donc, d’ores et déjà devenu en un an un moyen de lutte à part entière et qui est amené à voir un beau développement. Dans le village de Bages où Jocelyne Camerani a installé son atelier, l’activité est intense : gestion des stocks, fabrication du produit, conseil et vente aux particuliers, protection de l’innovation par des brevets… Une course contre la montre est engagée avec le soutien de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat pour que cette idée ingénieuse permette le développement d’une entreprise pérenne.

Contact : Mme Jocelyne CAMERANI

LA MESANGE VERTE

2 rue Edgar QUINET - 66 670 BAGES

Tél. : 04 68 37 58 96 - @ : contact@lamesangeverte.fr

www.lamesangeverte.com

Coup de coeur du Jury

  • ACCENT PIANOS GARY PONS – à Montpellier (34)

Activité : Facteur de pianos design

L’entreprise artisanale ACCENT PIANOS GARY PONS, est composée de 6 personnes en 2009. Le jury du concours de l’innovation artisanale "Stars & Métiers Languedoc-Roussillon 2010" a décidé de décerner le prix "coup de cœur" à l’entreprise pour souligner la créativité et la qualité des produits ainsi que la passion du chef d’entreprise Grégory BUSQUET et du créateur Philippe PONS.

On ne sait pas assez que le dernier fabriquant de piano fait main au monde est situé à Montpellier. Pourtant Grégory BUSQUET et Philippe Pons guident un atelier de maestros qui confectionne de véritables œuvres d’arts, tant par leurs qualités instrumentales que par leur esthétique. Pianiste depuis l’âge de 5 ans, Philippe Pons commence la restauration de pianos à l’âge de 19 ans, suivant ainsi les traces de son frère aîné en apprenant à ses côtés. Il se met finalement a son compte pour pouvoir passer à la fabrication de A à Z et pour exploiter son côté créatif. Son but, sauvegarder un savoir-faire européen qui se perd face à l’‘uniformisation chinoise et japonaise. Design aux lignes translucides et aériennes, timbre chaud et harmonieux, les pianos de la gamme Plexart sont les références d’un catalogue riche aussi de nombreuses références classiques. Fabriqué en aluminium et inox polis pour la robustesse et la luminosité exceptionnelle qu’ils dégagent, ils peuvent être customisés d’imprimés léopard ou plaqué or selon les exigences du client. L’assemblage des pianos est entièrement réalisé dans les ateliers de Montpellier et chaque pièce demande plus de 600 heures de travail aux 8 employés polyvalents. Si depuis 3 ans l’entreprise assure la commercialisation sur la région, le challenge principal à relever pour pérenniser l’activité reste le développement des exportations vers les pays riches. Depuis octobre 2008 Philippe Pons se consacre à exposer sa marque sur les principaux salons du secteur, mais déplacer les pianos sur les salons à l’étranger demande un investissement important. Nul doute pourtant, que grâce au soutien actif de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat et à l’énergie de cette équipe de passionnés, la marque Gary Pons ne devienne dans les années à venir le symbole d’un luxe musical à la française.

Contact : M. Grégory BUSQUET, M. Philippe PONS

ACCENT PIANOS GARY PONS

75 rue du Latium – 34 070 MONTPELLIER

Tél. : 04 67 82 56 05 - @ : contact@garypons.com

www.garypons.com

Membres du jury

  • M. Bruno COSTIGLIOLA, Président, représenté par M. Emmanuel ALBERT, Chargé de mission – ARACT Languedoc-Roussillon
  • Mme Anne LICHTENBERGER, Directrice - Association Transferts LR
  • M. François MOUTTE, Directeur Général, représenté par Mme Jocelyne DANIS, Directrice de Succursale Montpellier Comédie – Banque Populaire du Sud
  • M. Serge CLAUSSE, Président, représenté par M. Stéphane TALIANA, Chargé de mission innovation - Chambre régionale de commerce et d'industrie du Languedoc-Roussillon
  • M. André SYLVESTRE, Président, représenté par M. Nicolas SCHMITT, Adjoint au directeur - Chambre régionale de métiers et de l'artisanat du Languedoc-Roussillon
  • M. Georges FRÊCHE, Président, représenté par Mme Myriam VILLARET, Chef du Service Innovation et Intelligence Economique – Conseil Régional Languedoc-Roussillon
  • M. Alain SALESSY, Directeur, représenté par M. Jean-Guy TEISSEDRE, Délégué régional adjoint au commerce et à l’artisanat – DIRECCTE Languedoc-Roussillon
  • M. Alain DORISON, Directeur, représenté par M. Hugues SILVAIN, Chargé d'affaires Formation Continue Entreprises – Ecole des Mines d’Alès
  • M. Stéphane GOUVERNEUR, Chef d’entreprise artisanale – Extrem’Vision Perpignan – membre fondateur du Réseau Innov’Action LR
  • Mme Christiane ALONSO, Chef d’entreprise artisanale – LINEA – membre fondateur du Réseau Innov’Action LR
  • M. Philippe PALAT, Directeur de la rédaction, représenté par M. Pierre BRUYNOOGHE, Rédacteur – Midi Libre
  • Mme Nadège HODOR, Chef d’entreprise artisanale – NAHO COSMETICS - membre fondateur du Réseau Innov’Action LR
  • M. Jean-Claude GALLO, Directeur de la publication, représenté par M. Anthony REY, Journaliste - Objectif Languedoc-Roussillon
  • Mme Françoise GUETRON-GOUAZE, Directrice régionale, représentée par M. Ludovic ORTS, Chargé d'affaires – Oséo Languedoc-Roussillon
  • M. René ORSINI, Directeur, représenté par M. Victor TRABOUYE, Chargé de mission - Qualipole Languedoc-Roussillon
  • M. Christian PHILIP, Recteur, représenté par M. Henri DAMOTTE, Délégué académique à l’enseignement technique, à l’apprentissage et à l’insertion – Rectorat de l’académie de Montpellier
  • M. Bernard DAUMAS, Président - Société de Caution Mutuelle Artisanale de l'Aude - représenté par M. Alain EYCHENNE, Directeur régional Hérault - Banque populaire du Sud
  • M. Jacques BOUZANQUET, Président - Société de Caution Mutuelle Artisanale du Midi - représenté par M. Christian PARAIRE, Adjoint directeur régional Pyrénées-Orientales - Banque Populaire du Sud
  • M. Philippe AUGE, Président, représenté par Mme Marion POLGE, Enseignant Chercheur - Université Montpellier I

Recherche